• En Inde, la souffrance des vaches tuées pour leur peau

    Une enquête explosive de PETA États-Unis sur le commerce du cuir indien a permis une couverture médiatique mondiale sur l'épouvantable cruauté subie par les vaches qui sont tuées pour leur peau. Cette enquête a documenté les sévices atroces de veaux indiens qui sont attachés ensemble avec des cordes leur traversant le museau, et sont impitoyablement battus lors de « marches de la mort » parcourant d'immenses distances jusqu'aux abattoirs. Durant ces voyages éreintants, les animaux ne reçoivent ni nourriture ni même la moindre goutte d'eau.

    Nombre d'entre eux s'effondrent à cause de la faim, de l'épuisement, de blessures et de désespoir tandis qu'ils marchent péniblement vers leur mort. Ceux qui manipulent ces doux animaux les forcent à avancer en leur brisant la queue au niveau de chaque articulation, chaque brisure leur causant une douleur comparable à ce que vous ressentiriez si quelqu'un vous cassait le doigt. On frotte du tabac ou du piment fort dans les yeux de certaines vaches pour les forcer à continuer le trajet.

     

    Lorsque les vaches arrivent à l'abattoir, certaines sont déjà mortes et beaucoup sont tellement malades ou blessées qu'elles doivent se faire traîner à l'intérieur, encore une fois, sans que personne ne se soucie de toute la douleur qu'elles ressentent.

    La souffrance des animaux tués dans ces abattoirs est terrifiante. Les animaux sont égorgés de manière fastidieuse avec des couteaux sales et mal aiguisés. Certains animaux se font couper les pattes alors qu'ils sont encore conscients ou endurent le supplice de se faire écorcher vif. Tout cela a lieu devant les autres animaux qui regardent avec terreur tout en sachant qu'ils endureront bientôt les mêmes souffrances.

    L'immense souffrance causée par le commerce du cuir en Inde et l'absence quasi-totale de mise en application de lois de protection animale de la part des politiciens sont navrantes, et nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour y mettre un terme.

     

    Un boycott international du cuir indien de la part des organisations affiliées de PETA à travers le monde a permis le refus de nombreux détaillants internationaux d'acheter du cuir indien. Le boycott et le battage médiatique qui s'en est suivi a conduit à des promesses de réformes de l'industrie du cuir et a incité les représentants du gouvernement indien à promettre d'agir et d'effectuer des changements. Mais en dehors de ces promesses, de multiples enquêtes de suivi des affiliées de PETA ont révélé que ces cruautés courantes perdurent.

    Le cuir produit à partir de la peau d'animaux indiens est exporté partout dans le monde, y compris en France. Ici, les consommateurs ignorent combien les vaches et les autres animaux souffrent pour ce tout nouveau fauteuil ou cette toute nouvelle paire de chaussures en cuir, mais s'ils connaissaient la réalité, de nombreuses personnes feraient leur shopping avec beaucoup plus de compassion.

     

     

    En Inde, la souffrance des vaches tuées pour leur peau

     

     

    Source : http://www.petafrance.com/clothing-faq.asp

     

     

     En Inde, la souffrance des vaches tuées pour leur peau


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :